Rechercher
Close this search box.

Décarbonation et éco-responsabilité de l'énergie sur les plateaux et les chantiers

Eco responsabilité stations électrique portables

Groupes électrogènes

Comme abordé précédemment, il est nécessaire d’utiliser du carburant pour faire fonctionner les groupes électrogènes. Les carburants en question se présentent principalement sous la forme liquide, comme l’essence et le diesel qui sont les plus répandus. On retrouve également des groupes électrogènes qui fonctionnent avec des carburants à base de gaz comme le GPL (Gaz de Pétrole Liquéfié) ainsi qu’à base de Méthane. Tous ces carburants sont issus du pétrole ou du gaz naturel, constituant des énergies fossiles dont l’exploitation et l’utilisation contribuent grandement au réchauffement climatique. En effet, ils émettent une empreinte carbone forte et engendrent la pollution de l’environnement sur le long terme voire irrémédiable, d’où la mise en place de mesures visant à réduire drastiquement ces émissions.

Empreinte carbone groupes électrogènes

L’utilisation de groupes électrogènes contribue donc à la production de dioxyde de carbone (CO2), un gaz asphyxiant extrêmement nocif, mais aussi de monoxyde de carbone (CO) lui-aussi très toxique en plus d’être quasi indétectable. Tous ces éléments constituent donc des inconvénients non-négligeables dans l’utilisation de groupes électrogènes, en plus des fumées dégagées par la consommation du carburant rendant difficile leur utilisation dans des zones restreintes, confinées ou soumises à restrictions du type ZFE (Zones à Faibles Émissions).

Emissions CO2

Source : Objectif CO2

Stations électriques portables

L’empreinte organisationnelle des gaz à effet de serre* du secteur audiovisuel a augmenté de

3,07%

entre 2009 et 2018 alors qu’elle aurait dû diminuer de

-10,32%

Source : Ecoprod

Les stations d’énergie portables de TYVA Energie ne requièrent pas l’utilisation de carburant et sont donc nettement moins polluantes que les groupes électrogènes. Les batteries lithium contenues dans la PowerBox et la PowerCase n’émettent aucune fumée ni odeur, ce qui rend idéale leur utilisation en intérieur comme en extérieur. De plus, ces power stations contribuent à la décarbonation des chantiers et des lieux de tournage entre autres puisqu’elles concordent avec les mesures et techniques établies dans ce cadre. En effet, d’après l’étude menée en 2020 par l’association Ecoprod dédiée à la sensibilisation du secteur de l’audiovisuel et du cinéma à son impact environnemental, celui-ci émettrait 1,7 million de tonnes de CO2 chaque année. Cela s’expliquerait notamment par l’utilisation de matériel énergivore ou par des habitudes ancrées en contradiction avec les mesures en faveur de l’écologie.

*L’empreinte organisationnelle des gaz à effet de serre comprend les émissions directes des activités de production, de post-production, de distribution, de projection, de programmation et de diffusion.

Du côté du BTP, ce secteur émettrait à lui-seul 23% des émissions de gaz à effet de serre en France. Si le transport des matériaux est souvent le principal responsable, le déroulé des chantiers est lui-aussi remis en cause. L’utilisation d’alternatives aux groupes électrogènes et moteurs thermiques apparaît donc comme étant une des solutions contribuant à la réduction des émissions de CO2. Les stations électriques portables Moduloo Ex constituent donc une solution éco-responsable puisqu’elles n’émettent aucun gaz à effet de serre en plus de présenter un bilan carbone faible.

Répartition émissions TP

Source : ADEME

Entrons en contact

Vous avez un projet ? Besoin d’un renseignement ? Envie d’en savoir plus sur nos solutions batteries lithium durables et modulaires ?